La généalogie, je ne suis pas tombé dedans tout petit

Cela faisait un moment que ça me trottait dans la tête (surement quelques années), mais je me suis lancé réellement dans mes 1ères recherches en 2020. Et en me basant sur quelques papiers, vieux fichiers Excels ou Word… Le point de départ était la construction d’un arbre généalogique autour de la famille de ma femme. J’avais quelques documents que je souhaitais mettre au propre pour lui offrir.

Et je me suis pris au jeu très rapidement grâce à la richesse des infos trouvées, et au coté addictif où chaque trouvaille en appelle une autre. Naturalisations, faits militaires, mariages et remariages… Avec quelques papiers trouvés sur le net, on peut retracer une partir de l’histoire de notre famille. Une vraie base pour des romans !

Je suis parti un peu dans tous les sens pour compléter chaque nouvelle personne que je découvre dans notre arbre. Que ce soit du coté Russe, Français, Suisse, Allemand ou toute autre source que nous pourrions trouver autour de nos 2 familles. Aujourd’hui je souhaite partager cela « à l’ancienne » dans un blog (c’est en voie de disparition non ?). Peut être que cela lancera des discussions autour de mes recherches.

Le choix des outils, d’une méthode…

Cela ne fait que quelques mois que je me suis lancé, je fais encore pas mal d’erreurs, ou souvent je suis trop pressé en passant d’un individu a l’autre. J’ai même tenté des imports de centaines d’ancètres via d’autres arbres. Mais on perd la satisfaction de trouver nous même les informations. Et surtout on perd trop vite le fil de notre arbre.

Mais j’apprends peu a peu et change petit a petit ma façon de collecter les infos dans ce monde de la généalogie. Et surtout, quelle surprise de pouvoir discuter avec des parents éloignés qui eux aussi travaillent sur leurs arbres ! Et quelle opportunité de reprendre contact avec de la famille avec qui nous avions perdu pratiquement tout lien. Parti tout d’abord sur geneanet.org, je suis passé récemment sur Filae.com que je trouve plus complet et pratique. Mais ces 2 outils peuvent être complémentaires et me permettent d’avoir de nombreux contacts et discussions.

Généalogie : L’arbre sur Filae.com

Ces recherches sont aujourd’hui simplifiées. Les archives sont peu a peu en ligne et accessibles a tous, Facebook et d’autres réseaux sociaux permettent de contacter facilement les personnes pouvant apporter leur concours a notre travail. Et il est même possible de mettre en forme certaines recherches ou trouvaille sous un format moderne. Pourquoi pas Tik Tok pour en faire la promotion ?

Bien sur il y a des limites. Coté russe par exemple, comment retrouver des infos dans un pays où les archives sont inexistantes ? Et quand on ne parle pas la langue ? On arrive rapidement à une impasse…

J’ai commencé, mais je ne sais pas où cela va m’amener. Je vais partager ici les différentes étapes de création de cet arbre et ce que cela m’apporte. J’espère que cela pourra servir à quelqu’un, même si je ne compte pas devenir un professionnel de la généalogie. Mes méthodes resterons artisanales !

Le Grand Voyage

En parallèle, je partagerai ici l’histoire de mes arrières grands parents. Migrants russes blancs arrivés en France après ce que mon grand oncle Dimitri Ivanoff appelait le « Grand Voyage« .

C’était il y a plus d’un siècle ! Mais une histoire de migrant aura tout naturellement son écho aujourd’hui. Même si ce ne sont plus les mêmes peuples qui quittent leur pays, les écueils restent les mêmes… Un voyage qui part de Russie, qui passe par le Japon, l’Angleterre, l’Asie au sens large… Une histoire passionnante que je vais tenter de rendre la plus vivante possible ici.